Saison 2 – Episode 31


Titre : /
Date de sortie (japonaise) : 21 août 2009
Date de sortie (française) : ??
Personnages : Allemagne, Italie, Japon, Suisse, Amérique, Russie, Angleterre, Chine, France, Finlande

Visionner l’épisode : Viewster


Détail de l’épisode :

Nous commençons l’épisode avec Allemagne, à l’Académie W, qui présente le prochain sujet du club de journalisme, à savoir comment chacun fête Noël. Italie pense que c’est dans la lignée du mois précédent consacré aux bières. Japon se souvient alors de la façon dont Allemagne avait investigué : c’était une excuse pour essayer toutes les bières, il s’était donc retrouvé saoul. Allemagne détourne la conversation et demande d’abord à Italie la façon dont il célèbre Noël. Chez lui, on illumine les montagnes, on cuit des dindes géantes, et on offre des cadeaux aux personnes envers lesquelles on a une dette. Italie pose alors la question à Japon, ce dernier se retrouve gêné. Il pense à sa façon de voir Noël, qui ne rime à rien de plus qu’une période de soldes intensives ou bien à une fête des amoureux. Suisse surgit soudain pour presser Japon d’exprimer ses opinions. Il en profite pour faire part de ses traditions, une fête de famille, avant de repartir aussi sec. Un court silence s’installe avant qu’Allemagne ne reprenne les choses en main : en avant pour un petit tour de l’école !

Dans le cas d’Amérique : chez lui, la chose est prise très au sérieux, confie-t-il. Par exemple, il y a des illuminations sur tous les bâtiments et toutes les maisons, et les gâteaux sont aux couleurs de Noël. Il leur propose de goûter à son gâteau pour cette année, rouge, au glaçage vert dégoulinant, mais l’Axe refuse poliment, Allemagne prétextant même des maux de ventre.

Dans le cas de Russie : il explique que le 25 chez lui n’est pas célébré, en effet Noël tombe le 7 janvier et s’apparente plus à une fête de Nouvel An. Il raconte par ailleurs qu’un homme du nom de Ded Moroz (Note : Ded Moroz) est un jour venu chez lui et qu’on en fait souvent des figurines. Mais il paraît qu’au bout de 25 ans certaines d’entre elles se mettent en mouvement. La figure de Ded Moroz en arrière-plan prend soudain un aspect terrifiant ! Allemagne demande à Russie de bien vouloir éviter de tourner cette histoire en horreur. Alors que l’Axe est traumatisé, Angleterre apparaît au coin du couloir.

Dans le cas de Chine : il leur explique qu’il est interdit de décorer des sapins chez lui car ils sont jugés trop inflammables. C’est Hong-Kong qui lui a transmis la tradition, mais il a l’impression que c’est quelque chose de vraiment différent par rapport aux Occidentaux. Il leur apprend qu’on mange de la pizza à cette occasion, et Japon trouve cependant que cela lui correspond très bien.
L’Axe fait un bref récapitulatif tout en marchant dans le couloir et trouve que leur sujet se révèle très intéressant. Angleterre est toujours caché à l’angle du couloir.

Dans le cas de France : France l’interprète comme une invitation, ce qu’Allemagne repousse aussitôt. France déclare alors que Noël est splendide et romantique chez lui et qu’on offre du vin au Père Noël. Japon semble très perturbé : le Père Noël livrerait donc ses cadeaux aux enfants alors qu’il est saoul ? France leur demande par la suite s’ils vont tirer un bon papier de leur enquête. Probablement. Avant de s’en aller voir leur dernier interrogé, et pas des moindres, Italie demande à France de bien vouloir lui envoyer une photo du Père Noël s’il le croisait bourré. Toujours caché, Angleterre sourit, un peu gêné.

La couverture revient donc à… Finlande ! Le club de journalisme lui demande de leur confier tout ce qu’il sait à propos du Père Noël puisque celui-ci vit quelque part entre la Finlande et la Russie. Jugeant le Père Noël trop célèbre, Finlande leur propose plutôt de leur parler des saunas, où il est coutume d’aller avant Noël. On y fait fondre de l’étain dans les flammes du sauna, avant de le plonger dans l’eau puis de le ressortir. Selon la forme qu’il aura prit, on prédira la bonne fortune. Allemagne trouve cela très écologique, cette forme de recyclage. Italie pense qu’ils ont assez de matière pour écrire un bon article.

C’est le crépuscule, dans la cour, l’Axe récapitule une dernière fois. Italie demande soudain à Allemagne comment il fête Noël, lui, vu qu’il ne leur a pas encore dit. On apprend alors que les marchés de Noël sont célèbres chez lui, qu’on y fait des gâteaux et des couronnes de Noël. Il leur demande par la suite, un peu gêné, s’ils ont des plans pour les fêtes. Italie s’exclame aussitôt que non, bien entendu. L’Axe s’en va sous le soleil couchant : ils seront donc de nouveau tous les trois cette année.

Après le générique, on retrouve Angleterre dehors, un peu défait de ne pas avoir été interrogé. Mais Japon arrive soudain, ravi de le trouver, l’Européen semble paniquer, l’Asiatique lui tend un micro et lui demande de bien vouloir partager ses traditions.

~ Rédaction : Oya’
~ Check : Florae

<< Episode précédent (2.30) — Episode suivant (2.32) >>