Saison 3 – Episode 4


Titre : /
Date de sortie (japonaise) : 16 avril 2010.
Date de sortie (française) : /
Personnages : ChibitalieEstonie, France, Italie du Nord/Veneziano, Lituanie, Pologne, Russie et Saint-Empire romain germanique.

Visionner l’épisode : Viewster.


Détail de l’épisode :

L’épisode débute sur Italie du Nord qui demande à France s’il peut lui rendre les peintures qu’il lui a prêtées ; le Français, n’en ayant visiblement pas l’intention, le frappe si fort qu’Italie s’envole avant de retomber sur son fauteuil, criant « Mona Li- » ( voulant sûrement dire à France de notamment lui rendre la peinture de la Joconde).

Italie, pleurnichant, demande alors à France pourquoi l’avoir frappé ; ce dernier est subitement entouré d’une aura violâtre, proposant à son invité un duel d’escrime ; l’Italien, affolé, s’excuse en se tortillant. Il est alors indiqué que les peintures ne peuvent plus être rendues désormais.

L’épisode continue sur Lituanie appelant Russie ( « M. Russie ! » même ) en l’informant qu’il lui a préparé du thé. Il est sur le point de toquer à la porte qu’il s’arrête au moment où il entend des voix discuter derrière. Lituanie se demande si cette voix ne viendrait pas du boss de Russie. Il entend, depuis l’huis, Russie déclarer que quand il aurait conquis la Pologne, il en prendrait une partie pour y faire construire une villa. Lituanie est alors subitement inquiet vis-à-vis de son ami, faisant demi-tour avec son service à thé.

Le Lituanien appelle Pologne pour le prévenir, hésitant à composer son numéro. Il est ensuite marqué qu’autrefois Lituanie et Pologne étaient des nations unies (union de Krewo).

Lituanie se remémore ses souvenirs avec le Polonais, comme la fois où ce dernier lui a déclaré qu’il était son sous-fifre, ou que la vie de Lituanie devait tourner autour de lui. Lituanie lâche alors que Pologne est un enfoiré ; Estonie crie alors, se demandant pourquoi est-ce que son camarade s’est mis à hurler. Il est ensuite marqué qu’il tente quand même de rappeler Pologne.

Il n’a même pas le temps de le saluer que le Polonais commence à lui demander pourquoi il appelle si tôt. Lituanie lui résume par la suite la situation. Pologne s’écrit que Russie est pas bien de vouloir faire ça. Il est marqué qu’apparemment, il n’était pas du tout prêt…

Pologne change vite de sujet, désespérant Lituanie.

Après une transition, on retrouve Pologne, toujours au téléphone, mangeant des paluszki (des bâtonnets apéritifs salés polonais) ; son ami au bout du fil lui demande s’il se souvient de ce qu’il lui a dit plus tôt. Pologne lui répond de ne pas s’inquiéter, lui rappelant qu’il a déjà vaincu Allemagne une fois ; Lituanie lui rappelle que c’est grâce à son intervention qu’il a pu gagner.

Pologne raccroche, prétextant qu’il a envie d’aller aux toilettes.

Quelques jours plus tard, Lituanie téléphone en cachette, demandant s’il n’y a pas de soldats russes à un de ses habitants semblant espionner le territoire de Pologne. « Malgré cela, Lituanie continuait d’angoisser. » était-il marqué.

Après le générique, Chibitalie hèle France, le prévenant que l’ennemi vient d’arriver. France dit alors « Ok, tu vas être mon bouclier ! ».

Des soldats armés pointent leurs fusils sur Chibitalie, muni d’un simple couteau. Les militaires retirent alors leurs armes, le prenant en pitié. La transition est alors remplacée pour « Bouclia » . Juste après, on retrouve Chibitalie, mais traîné de force par Saint-Empire romain germanique, lui disant qu’il faut qu’il rejoigne son empire. Un des précédents soldats est alors un peu gêné face à la scène.

Générique de fin : « Marukaite Chikyuu » d’Italie du Nord/Veneziano.

 

Quelques captures d’écran de l’épisode :

(bientôt)

~ Rédaction : Yui [Lunatoris]
~ Check : Oya’