Saison 2 – Episode 40


Titre : /
Date de sortie (japonaise) : 23 octobre 2009
Date de sortie (française) : ??
Personnages : France, Angleterre, Autriche, Prusse, Amérique, Italie, Saint-Empire Romain Germanique

Visionner l’épisode : Viewster


Détail de l’épisode :

Suite directe de l’épisode précédent : France et Angleterre se dispute la fraternité d’Amérique à l’arrière d’une charrette,  chez Autriche (qui s’énerve alors). Puis, la narratrice raconte comment France et Angleterre ne cessent de se battre pour le Nouveau Monde alors même qu’en Europe avaient lieu la Guerre de Succession Autrichienne et la Guerre de Sept ans. lle ajoute qu’Angleterre prenait toujours position pour les ennemis de France juste parce qu’il avait envie de le frapper et elle nous donne un exemple avec les deux guerres précédemment citées : Succession Autrichienne, France, Prusse, Saxe, etc vs Autriche et Angleterre ; Guerre de Sept ans, France, Autriche, Russie vs Prusse et Angleterre. On retrouve enfin Angleterre et France en train de se battre sous le regard d’un autochtone qui le trouve bien remuant sur une île tropicale dénommée « l’île où France et Angleterre se disputent. »

Le petit Amérique tremble face à Angleterre et France qui se disputent toujours. Pourtant, Angleterre déclare que cela ne mène nulle part et propose de demander directement son avis à Amérique. France approuve. Angleterre commence alors à appeler Amérique comme s’il invoquait un démon se qui fait pleurer et hurler le pauvre petit Amérique, terrorisé. France s’écrie que lui aussi aurait bien envie de pleurer. De son côté, France invite Amérique à le rejoindre  en lui présentant des plats alléchants. Pris de cours, Angleterre se tourne vers ses hommes pour savoir s’ils leur restent quelque chose en réserve. Mais ils n’ont rien à proposer au grand damne d’Angleterre qui se fait une raison. Amérique l’aperçoit en train de ruminer et bouder dans son coin, abattu. France comprend qu’il vient d’être rejeté.

Angleterre berce le petit Amérique tandis qu’il réfléchit à son nouveau titre de frère. Ayant fini de chanter sa berceuse, il se rend compte qu’Amérique s’est endormi. Angleterre prend conscience de ses nouvelles responsabilités. Il perçoit l’avenir comme plein de problèmes et d’obstacles qui se dresseront sur la route d’Amérique mais se promet de le soutenir. Amérique se réveille soudain et saute des bras d’Angleterre, qui est surpris. La jeune nation court à travers la plaine et se retrouve nez à nez avec un buffle. Angleterre panique. Mais Amérique soulève le buffle sans effort et lui fait faire des tours dans les airs. Angleterre est… interdit. Il réalise que cette nation pourrait bien se suffire à elle-même. Une note nous apprend que cette expression fait référence au fait que l’Empire Britannique avait accordé pas mal de pouvoir à ces colonies du Nouveau Monde.

Après le générique, nous retrouvons Chibitalia tentant de réveiller le Saint-Empire Romain Germanique. Celui-ci n’ose pas ouvrir les yeux mais Chibitalia finit par lui sauter sur le ventre. Saint-Empire se réveille : c’était encore un rêve.

<< Episode précédent (2.39) — Episode suivant (2.41) >>