Autriche


Cette page sera mise à jour prochainement suivant le nouveau modèle de fiche. Merci pour votre patience 😉

Nom : Autriche (Republik Österreich)
Nom humain : Roderich Edelstein
Sexe : Masculin
Âge (Apparence) : Non précisé, début de la vingtaine.
Couleur des yeux : Violet
Couleur des cheveux : Brun
Taille : Non précisée
Anniversaire : 26 octobre

Particularités : Il s’habille comme s’il vivait au XVIIIe  siècle, et exprime sa colère à travers le piano. Il a un grain de beauté en dessous de sa bouche, à sa gauche. L’une de ses mèches rebique et représente Mariazell. 

Autriche est un jeune homme bien éduqué, aux manières d’aristocrate, d’un premier abord hautain et distant mais qui se révèle être très délicat et décontracté. Ses loisirs passent avant tout et surtout le travail, ce qui le rend très différent d’Allemagne qui est strict et travailleur. Il aime l’art, la musique – en particulier le piano – et les pâtisseries.
Il vit comme s’il était un aristocrate – et un peu aux dépends des autres – ce qui le rend très fainéant. Malgré tout, il garde sa maison propre, mais pas rangée. Il semble bien informé au sujet des sous-vêtements, d’après Allemagne et Prusse, bien que ses propres caleçons soient raccommodés de tous côtés, et qu’il ait tendance à les éparpiller un peu partout.
Il n’a aucun sens de l’orientation, a peur des créatures aquatiques et est timide face à un appareil photo ou une caméra.
Il n’est pas sportif pour deux sous – étant plutôt casanier – et de ce fait, n’est pas très en forme, ce qui le fait marcher plutôt lentement et l’essouffle rapidement.
S’il porte ses lunettes, ce n’est pas parce qu’il a une mauvaise vue mais parce qu’il pense qu’il aurait l’air trop ordinaire sans.

Relations avec les autres personnages : Allemagne le considère un peu comme son grand frère, bien que contrairement à Prusse, il ne l’appelle pas « grand-frère ».  Autriche aura tendance à l’utiliser comme un employé, lui donnant souvent des ordres ou l’accusant pour un rien. Il dépend grandement de lui, même s’il essaie de moins de se reposer sur Allemagne, au moins au niveau économique. Ils se font mutuellement confiance.
Autriche est très proche de Hongrie, notamment à cause de leur alliance et « mariage ». Malgré les années et la dissolution de l’Empire Austro-Hongrois, ils semblent toujours avoir de forts sentiments l’un pour l’autre, Hongrie appréciant toujours autant de l’écouter jouer du piano et le défendant bec et ongles quoi qu’il arrive.
Italie a été pendant longtemps sous sa garde (Chibitalia), et Autriche pensait qu’il était une fille jusqu’à ce que sa voix mue. Il l’a souvent puni pour son inutilité – notamment à la guerre – et pour avoir réclamé des pâtes à tous les repas. Néanmoins, Italie ne lui en veut pas et semble de nos jours ravi de voir Autriche, puisqu’il le serre systématiquement dans ses bras.
Prusse l’humilie et l’ennuie dès qu’il le peut, et de quelque manière que ce soit. Il dit souvent du mal de lui, et l’un de ses plus grands désirs est de voir Autriche le supplier de l’épargner, et est allé jusqu’à embaucher un peintre pour immortaliser la défaite d’Autriche.
Autriche était proche de Suisse lorsqu’ils étaient enfants, mais comme le brun n’était pas aussi bon à la guerre que ne l’espérait Suisse, ils ont fini par s’éloigner et aujourd’hui, Suisse va même jusqu’à nier le fait qu’ils aient un jour été amis. Bien sûr, il ne l’a pas oublié, mais il semble qu’Autriche ne s’en souvient plus.

By Kikki-Chan

Autres informations :

Première apparition : 
Volume : Volume 1
Strip : Chibitalia
Drama CD : Hetalia Drama CD : Prologue
Anime : Episode 2 (enfant), Episode 6 (adulte)

Doubleur :
Japonais : Akira Sasanuma, Aki Kanada (enfant), Otsu Kou (Flower of Iris)
Anglais : Chuck Huber