Café Hetalia – Nouvelles photos et compte-rendu !


Edition du 22 juin 2017

Hello tout le monde !

C’est rare que j’édite un ancien article mais c’est pour la bonne cause !

Notre chère Oya’ est rentrée du Japon un peu après notre chère Klausi et elle aussi a écrit un rapport sur le café avec de nouvelles photos (cliquez dessus pour les agrandir) !

Je vous laisse donc avec son compte-rendu !

« Je ne vais pas reprendre ce que Klausi a raconté lorsque nous étions toutes les deux. Cependant, j’ai eu la chance de pouvoir y retourner un peu plus d’une semaine après.

Définitivement, les cafés à thème sont à fréquenter en semaine et avant 17h. J’y étais cette fois pour 16h30 et ça commençait à bien se remplir.

Les murs-ardoises étaient encore recouverts de dessins et de messages, différents me semble-t-il, preuve que les clients n’étaient pas à cours d’imagination.

 

La dernière fois, je n’avais pris qu’une boisson parce que j’avais eu la bonne idée de déjeuner juste avant XD Pour ma part, j’avais pris celle d’Italie, qui était composée de jus de raisin, de citron et de fruits rouges.

Mais pour cette fois, j’étais bien décidée à tester un plat. Et je voulais absolument tester le gâteau d’Autriche ! Sauf que pile à l’arrivée, la serveuse m’annonce direct que justement, ce plat-là uniquement est en rupture de stock… >.>

Du coup, je me suis rabattue sur Russie et son bretzel. Il faudra d’ailleurs qu’on m’explique pourquoi Russie et un bretzel. Quelqu’un ? N’empêche que c’était un bon bretzel. Mais tant qu’à faire russe, pourquoi pas les blinis dans ce cas… bref, mystères et boules de gomme.

Il faut préciser que j’étais en compagnie de deux camarades de classe qui n’y connaissaient rien à Hetalia de près ou de loin mais qui était tout de même tenter par l’expérience. Dixit l’une d’elles : « Y a boire et à manger, c’est tout ce qui compte. »

Du coup, pour leur part, elles ont toutes les deux pris la boisson de Russie, soit un jus de citron, de citron vert et du soda type Sprite, et le plat d’Angleterre dont l’apparence cramée se révélait être une petite brioche toastée fourrée de crème fouettée (et de beurre, mais ça… ça n’a rien à voir avec Angleterre. Je ne comprendrais jamais pourquoi les Japonais mettent du beurre partout en quantité… contestable, je dirais.), saupoudrée de chocolat noir.

L’une d’elle a bien été tentée de prime abord par le plat d’Amérique, qui s’est vu octroyé le nom absolument créatif de « Recette du bonheur » s’il vous plaît, mais quand elle a lu la composition, elle s’est ravisée. Apparemment, le pain à hot-dog fourré de crème fouettée et de marshmallows, accompagné de vermicelles colorées l’a un peu refroidie…

Au final, c’était à nouveau une bonne expérience ! J’étais un peu dégoûtée de n’avoir ni les moyens ni le temps (surtout les moyens) de tester absolument tous les plats et toutes les boissons, mais ça en valait la peine !

D’ailleurs, au bout de la deuxième fois, j’ai enfin compris toutes les subtilités au niveau des goodies offerts. Quand vous commandiez une boisson, on vous remettait un dessous de verre à l’effigie d’un personnage au hasard. Quand vous commandiez le special drink set, on vous offrait un dessous de verre et un personnage acrylique sur son support de votre choix. Et enfin, quand vous commandiez un plat, on vous laissait tirer au sort un set format A3 à l’effigie d’un personnage au hasard. » 

Oyanachi

 


Article du 12 juin 2017

Hello les amis !

Le 30 mai dernier, deux membres de notre petit staff ont eu la chance d’aller manger au café Hetalia !
A cette occasion complètement unique, Klausi, notre graphiste a fait quelques nouvelles photos et nous apporte son impression globale du café !

Voici donc son compte-rendu !

« L’Hetalia Café se trouve à Ikebukuro, dans l’immeuble Parco, étage B2 (sous-sol).

Victime de son succès, il m’a été impossible d’y manger durant le week-end. Il fallait alors s’inscrire sur une liste d’attente à l’entrée du café et celui-ci nous indiquait que nous étions le 123e groupe sur la liste d’attente. Un serveur nous a expliqué qu’il était impossible que nous soyons appelées ce jour-là.

Nous y sommes retournées un mardi après-midi et cette fois, victoire ! Il y avait enfin de la place !

Des épisodes d’Hetalia sont diffusés sur des écrans disposés à la vue de tous dans le café. Les tables sont décorées de sets de tables dédiés à certains personnages du manga. Deux surfaces de murs sont à dispos des usagers avec quelques marqueurs pour leur permettre de laisser un petit dessin de leurs personnages favoris.

La durée maximum sur place ne doit pas dépasser 1h30 pour permettre à d’autres d’en profiter.

Le menu proposé correspond à des plats typiques des pays représentés ainsi que des boissons/glaces. Une formule spéciale à 1200¥ vous permet de déguster le plat désiré et de repartir avec un sous-verre cartonné ainsi qu’une figurine en résine de votre personnage choisi (je ne suis normalement pas très fan d’America mais son dessin est beaucoup trop mignon pour être refusé ^^).

Pour ma part, j’ai choisi la boisson America : coca, chantilly, boule de glace à la vanille, quelques smarties et une cerise au sirop. Si le tout est, certes plutôt original mais très bon, je ne vous recommande ce dessert qu’à une condition : manger la boule de glace en priorité sans toucher au reste dans un premier temps. Personnellement, j’ai entamé un peu de chantilly en premier, la glace s’est alors retrouvée à couler au fond de mon verre tout en faisant déborder une bonne partie de ma boisson sur la table…

A la sortie du café, il est possible d’acheter quelques goodies comme des badges métalliques (mais il semblerait que le personnage ne puisse pas être choisi et que le badge reçu est au hasard).

Nous avons passé un bon moment agréable, le personnel y est très aimable et le café est facile d’accès car proche de la station d’Ikebukuro. Si vous souhaitez passer un bon moment dans l’univers de vos personnages préférés, c’est le moment ou jamais d’y aller si vous vous trouvez au Japon à cette période de l’année ! »

Klausi

Je vous laisse donc sur ces nouvelles photos !

A la prochaine,

Naru

  

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *