Supersize you !


Narrateur : Supersize You !

Angleterre : Dis voir, Amérique.

Amérique : Ouais, quoi ? *la bouche pleine*

Angleterre : Est-ce que c’est vraiment sain pour toi de manger autant d’hamburgers, jour après jour ?

Amérique : *la voix étouffée par sa bouche pleine* Tout va bien ! Tant que je change de saveur chaque jour, je ne m’en lasserai pas.

Angleterre : Non, le problème n’est pas là… Ecoute, euh… Est-ce que c’est vraiment sain pour ton poids et ta santé ?

Amérique : Hein ? Ouais ! Je suis clairement en pleine forme !

Angleterre : Vraiment ?

Amérique : Bien sûr ! Il n’y a que toi, Angleterre, pour te préoccuper des détails !

*Angleterre donne un petit coup à Amérique*

Amérique : Eh, touche pas à mon ventre ! ça chatouille !

Angleterre : C’est un peu grassouillet.

Amérique : No-non, pas tant que ça !Euh… hum. Ouais. Probablement. Tout va bien, pas de souci.

Angleterre : Je le savais que tu avais pris du poids ! Combien tu as pris ?

Amérique : C’est… c’est un secret d’état !


Amérique : ça sent mauvais… très mauvais… A ce train-là, Angleterre va recommencer à m’appeler petit boudin et je serais la risée des blagues anglaises. Si je ne fais rien…

France : *passe par là, sifflotant*

Amérique : Ah, France !

France : Hum, Amérique ? Que se passe-t-il ? Tu m’as l’air bien inquiet, comme c’est inhabituel.

Amérique : Mais oui ! France mange toujours des trucs bons, mais il est plutôt maigre !

Amérique : Ah, j’aimerais tellement avoir un corps comme le tien.

France : Ah ? Que voilà de bien jolis mots au sortir de ta bouche, Amérique. Serais-tu tombé amoureux de moi ?

Amérique : Non, je me demandais juste si tu pourrais me dire comment tu fais pour avoir un corps aussi splendide. Oh, non, c’est pas comme si je me préoccupais de ma propre apparence. Angleterre… ouais, c’est vrai, Angleterre a dit qu’il pesait plus de 189kg désormais, et je me suis dit que tu pourrais me donner un truc pour le mettre au régime.

France : J’étais avec lui à l’instant… tu es sûr que c’était 189kg ? Je suppose qu’on ne peut juger une personne à son apparence. Un bon moyen d’être au régime… un bon moyen d’être au régime, n’est-ce pas ? Ah, oui. Faire du sport ne serait-il pas le meilleur moyen ?

Amérique : Tu veux dire… comme du jogging ?

France : Hum… le jogging, dis-tu ?

Amérique : Ah, et que penses-tu de cette chose qui était populaire il y a quelque temps…

France : Ah. Cette chose que tu achètes toujours en ligne et finit par pourrir au fond de ton tiroir ?

Amérique : Comment tu sais ça ? Crotte, t’as pas intérêt à cafter !

France : Très bien, je me dois de te donner un bon paquet de conseils. Faire du sport ne fera pas long feu si ce n’est pas amusant. C’est quelque chose qui doit avoir envie de faire tous les jours.

Amérique : Et donc ?

France : Après tout, il s’agit de *bip* intensivement en *bip* la nuit et suer un maximum. Oui, après cela, vous prenez un bain, puis vous le faites à nouveau. Et avant que tu ne le réalises, te voilà parti pour le second tour. Après quoi, c’est…

Amérique : C’est bon, c’est bien assez !

France : Quoi ? Alors même que j’en venais à la meilleure partie…

Amérique : Ah, eh bien, merci. A la prochaine !

France : Je vois. Tu es encore en pleine croissance, donc je ne pense pas que tu aies à t’inquiéter beaucoup. Eh bien, fais juste de ton mieux. *s’en va*

Amérique : Hein ? Tu savais que je parlais de moi ? Tu es méchant… Merci, je ferais de mon mieux.


Narrateur : Depuis lors, Amérique parcourut le monde afin de trouver un régime efficace.

Allemagne : Voyons voir… Faire du sport est la meilleure option ! Premièrement, s’entraîner. Deuxièmement, s’entraîner. Troisièmement et quatrièmement, la bière. Et cinquièmement, s’entrainer !

Amérique : *s’épongeant à l’aide d’une serviette* Eh… Pfiou… Stop ! J’en ai assez de creuser des trous !


Italie : Hum… eh bien… Manger, chanter, jouer au foot et dormir ! C’est ce qu’il y a de mieux.

Amérique : Je vais prendre encore plus de poids !


Russie : Très bien, je vais t’alléger.

Amérique : Ah ah ah ! Russie, c’est quoi ce truc pointu que tu trimballes ?


Amérique : *profond soupir* C’est impossible. Je ne veux pas continuer à être le larron de la foire d’Angleterre.

Japon : Amérique, que se passe-t-il ?

Amérique : Aaah !  Ah… Japon, s’il te plaît, ne me fais plus peur comme ça.

Japon : Je suis désolé. Je n’avais aucunement l’intention de t’effrayer.

Amérique : Ah… Même ma confiance en moi-même m’a quitté depuis que mon corps est ainsi. Ah, merde.

Japon : Ceci mis à part, s’est-il passé quelque chose ? Tu ne sembles pas aussi énergique qu’à ton habitude.

Amérique : Non, tu vois, la vérité, c’est que… hum ? Maintenant que j’y pense… Japon, tu es plutôt maigre.

Japon : Pourquoi me dis-tu cela tout à coup ? Il est vrai que personne ne fait état de moi comme gros.

Amérique : Oh ! Je t’en prie ! Enseigne-moi la voie pour redevenir maigre !

Japon : C’est juste que… si tu souhaites que je te confie mon secret… Je ne pratique pas de sport en particulier, ni quoi que ce soit d’autre, et je m’octroie trois repas par jour ainsi qu’un goûter à 15h.

Amérique : Ce… c’est exactement ce que je fais ! Mais alors comment parviens-tu à rester maigre malgré tout ?

Japon : Ah… Présenté ainsi, je ne sais trop quoi te dire. Peut-être cela tient-il à la gastronomie asiatique ?

Amérique : *hoquète de suprise* Je le savais ! La bouffe japonaise, hein ? Ah, Japon, j’en veux !

Japon : Peu m’importe. Mais je n’ai que des aliments tels que des algues noires et la citrouille bouillies.

Amérique : Pas grave, ça me va ! Merci beaucoup, Japon ! Je l’ai fait ! Je l’ai enfin fait ! *rit* Attends voir, Angleterre… Tu n’auras plus jamais l’occasion de m’appeler petit boudin !

Japon : Amérique…

Amérique : Hum ?

Japon : Combien de temps comptes-tu rester au juste ?

Amérique : Ah ah ah ! J’ai des mangas et de la bouffe japonaise, et tant qu’il y a plein de *bip* japonais, je peux aussi avoir ma dose de sport. Je suis trop flippé à l’idée de devenir trop maigre si je reste ici ! Ah ah ah !

Japon : Je n’ai jamais rien entendu de tel.

Amérique : Pouvoir perdre du poids en mangeant ces trucs, c’est juste le paradis ! Le paradis, je te dis ! Ok ! ça fait un bail que j’ai pas essayé de me peser ! *monte sur la balance*

Japon : Ah…

Amérique : Ah, mais c’est quoi ça ? C’est trop bizarre !!

Japon : *soupire* Je me demande si je ne devrais pas lui dire que les muscles pèsent plus que la graisse. Mais enfin, tout va bien.

~ traduction : Oya’